Quoi visiter au Pays

En marchant sur la sinueuse passerelle de bois qui mène à l’Île-aux-Puces, vous entrez dans l’univers de la Sagouine. Les personnages en costume d’époque donnent vie à l’œuvre d’Antonine Maillet et vous réservent l’ultime expérience acadienne : théâtre, comédie, musique et nourriture acadienne sont au rendez-vous.

L’énergie, l’accent coloré et l’accueil chaleureux des gens vous donneront l’impression de faire partie de la famille! Vous n’oublierez pas de sitôt les sympathiques habitants du pays de la Sagouine.

À visiter au Pays
Le coin rêvé des enfants! En plus d’animer des sessions de bricolages, on y présente notre fameux Nounours - l’ours le plus populaire de l’Ile-aux-Puces! Avec ses amis, Nounours vit toutes sortes de belles aventures ! De beaux moments pour petits…et grands aussi!
Venez prendre un verre ou un repas sur la plus belle terrasse à l’est de Montréal, selon nous! La vue est inégalée! Assurez-vous d’emporter votre appareil photo! Le vendredi soir, vous y découvrirez l’artiste et animateur Hert LeBlanc qui vous propose une animation musicale aux couleurs de notre région.
À la récolte d’anciens mots, de mots acadiens, d’expressions de chez-nous et d’histoires!
Notre passerelle, c’est notre emblème! Vous trouverez sa photo partout - c’est une vedette! Elle mesure environ 325 mètres en longueur et il est fort possible que vous vouliez la traverser plus d’une fois lors de votre visite tant il est agréable de s’y retrouver! Elle est courbée pour des raisons environnementales et le design aidant aussi à contrer les effets de vertige.
Vous avez un souvenir de la cuisine d’une tante ou d'une grand-mère préférée? Eh bien nous aussi! Chaque jour, venez apprendre comment préparer des mets typiquement acadiens avec Mathilda qui sera heureuse de vous accueillir dans sa cuisine! Elle vous jasera ça en préparant ses recettes et si vous êtes gentils, elle vous laissera peut-être y goûter!
Si la Sagouine avait pu construire sa maison de rêves, elle ressemblerait à celle que nous lui avons construite chez nous.  Sa maison à elle n’avait pas un vrai plancher, mais un en terre battue. Et bien qu’elle ne soit plus avec nous sur l’Ile-aux-Puces, elle nous a laissé des traces de son quotidien.  C’est sur son devant de porte, installée sur la chaise berceuse, qu’on la retrouvait le plus souvent ! Aujourd’hui, vous rencontrerez Arthur. Rentrez ! Et demandez-lui quand se passe son prochain « party de cuisine » ! Vous ne voudrez pas manquer ça !
Chaque village a ses chicanes! Chez nous, la chicane se passe entre la maison de la Sainte et la maison de la Sagouine, alors soyez avertis! Après avoir visité la maison de la Sagouine, entrez donc voir celle de la Sainte, la mère de Citrouille. Le décor et l’ambiance sont fort différents!
Les Gélas, la famille de Maria, se sont assuré qu’il y ait toujours du “piquant” sur l’Ile-aux-Puces et aujourd’hui, Marie, la bootleggeuse assure la relève. C’est au Bootleggeux qu’elle prépare sa fameuse bagosse! On s’est assuré d’y ajouter d’autres items pour vous ! Bières locales, boissons alcoolisées et non alcoolisées, café (y fait parfois frette le matin, ça vous réchauffera!) et autres rafraichissements… Et comme le Bootleggeux, c’est l’endroit pour s’amuser, on y présente aussi des spectacles et animations !
Avez-vous le ventre qui gargouille? Remplissez votre p'ti creux à la Paneterie, où vous y retrouverez des items traditionnels acadiens comme du fricot et des poutines à trou, ou bien un peu plus modernes comme des hot dogs ou des hamburgers.
Vous ne trouverez pas de forgeron dans notre forge; il a pris peur et a quitté l’I¬le! Toutefois, vous y trouverez un géant : le Géant acadien, un bien gentil géant qui a le cœur encore plus grand et gros que ses bras! Il vous racontera son parcours fort impressionnant. C’est un p’tit gars du Pays qui côtoie maintenant les vedettes de Hollywood, mais son cœur et ses tripes sont toujours ici!
Bien qu’il ne soit pas fonctionnel, il veille sur les habitants de l’Ile-aux-Puces et sert de point de repère pour les pêcheurs du coin. Venez rencontrer les gardiens du phare qui vous raconteront les histoires et les légendes qu’ils ont tissées dans leurs nombreux moments de solitude.
Les filles du barbier ont maintenant pignon sur rue avec la shop de leur père et prennent toute la place qui leur revient ! Histoires, légendes et les commérages (la gossip) du village, assurez-vous de ne pas y partager vos secrets; ça risque de se répandre vite sur l’Ile !
À l’époque, on retrouvait les femmes dans la cuisine et les hommes? Dans la forge ou dans la cabane du pêcheur ! Dans notre coin du pêcheur, on parle de pêche, oui, mais on se raconte des histoires aussi ! Venez rencontrer notre pêcheur Édouard! Comme disait la Sagouine: « Le peuple finit par ressembler à la mer qui l’a nourri. »
img-footer-03.jpg